Comment choisir un bon vin quand on n’est pas connaisseur ?

Avant de choisir un vin, il est utile de comprendre les bases. Pour faire simple, le vin est classé de manière générale en deux grandes catégories : le vin rouge et le vin blanc. Les vins rouges sont plus corsés et ont des saveurs de fruits rouges, tandis que les vins blancs sont plus légers et ont des saveurs de fruits blancs. Vous pouvez aussi trouver des vins rosés, qui sont plus légers que les rouges mais plus corsés que les blancs.

Considérez vos préférences personnelles

Chacun a des préférences gustatives différentes. Aimez-vous les saveurs plus douces ou plus corsées ? Préférez-vous les vins secs ou légèrement sucrés ? Pensez à ce que vous avez aimé dans le passé, que ce soit en matière de vins ou d’autres boissons, et utilisez ces préférences comme point de départ pour choisir le bon vin. Pour avoir plus de choix, n’hésitez pas à faire un petit tour chez le Baroudeur du vin et réservez dès à présent. Cliquez ici maintenant pour passer vos commandes ! Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les exigences.

Avez-vous vu cela : Les spécialités culinaires à Amsterdam : Où les déguster?

Associer le vin avec les plats

Le choix d’un bon vin peut également dépendre de ce que vous prévoyez de cuisiner. En général, les vins rouges se marient bien avec les viandes rouges et les plats plus riches, tandis que les vins blancs sont souvent recommandés avec des fruits de mer, des plats plus légers et des fromages à pâte molle. Les vins rosés, quant à eux, peuvent être polyvalents et convenir à une variété de plats.

Vin rouge : lequel choisir ?

Les novices dans la dégustation de vin apprécient mieux les vins rouges légers et fruités et charnus et fruités. Plus abordable en comparaison avec la plupart des grands crus, ils sont destinés à être consommés immédiatement. Dans les cas des grands noms du vin, il s’agit d’une valeur sûre pour les amateurs de bon vin. Quand on débute, ce n’est pas forcément l’excellent choix, car on ne connaît pas les goûts. C’est la raison pour laquelle il est plus judicieux d’éviter de trop se fier aux tendances. Aussi, dans l’univers des grands crus, il ne faut jamais avoir peur de prendre des risques. Dans tous les cas, il ne faut pas hésiter à vous adresser à un expert qui saura vous guider.

Cela peut vous intéresser : Quelle est l'importance de l'usage des beewraps à l'ère moderne ?

Les meilleurs crus pour apprendre à déguster

Afin d’aider les amateurs dans leur apprentissage, voici quelques suggestions de points de départ :

  • Le Pinot Noir : c’est un vin à mi-corsé et très gourmand en cuisine. Il est facile de tomber amoureux de ce type de cru même si vous ne vous imaginez pas amateur de vin rouge.
  • Le Beaujolais Nouveau : ce vin français se boit jeune. Il sort généralement en novembre de chaque année et se vend la plupart du temps avant Noël. Ce vin est fruité et léger, sans tanins lourds, ce qui en fait le cru privilégié des nouveaux buveurs.